Archives de l’auteur

Situation du campement de l’Esplanade Pajol

Written by Daniel Vaillant. Posted in Daniel Vaillant, En circonscription

Depuis plus de 10 jours maintenant, un nouveau campement de migrants s’est installé sur l’Esplanade Pajol, comme ce fut le cas l’année dernière. Entre temps, le nord-est de Paris a connu l’éternel recommencement de l’installation de campements similaires, réunissant de nombreux migrants dans des conditions d’hygiène et de sécurité déplorables et génératrices de tensions dans les quartiers concernés.

La Ville de Paris, la Préfecture de Paris et la Préfecture de Police ont toujours fait le maximum en collaboration avec les associations présentes sur le terrain pour s’assurer de respecter la dignité de ses personnes dans des situations particulièrement difficiles, et trouver des solutions d’hébergement d’urgence décentes.

Aujourd’hui, la situation sur le campement de Pajol est devenue intenable. Au sein même du campement, règne une atmosphère légitimement tendue qui s’est traduite par une violente rixe dans la nuit de vendredi à samedi dernier. La situation est aussi très difficile pour les riverains et les commerçants, dont je salue l’esprit de solidarité mais qui se lassent logiquement de cette situation récurrente, après avoir déjà beaucoup fait l’année dernière.

Il est donc urgent de procéder à l’évacuation de ce campement en proposant une solution d’hébergement d’urgence à toutes les personnes présentes. Et c’est ce que j’ai tout récemment demandé au Premier ministre.

Mais face au phénomène migratoire que nous connaissons, cette réponse n’est évidemment pas suffisante. Il est indispensable de fournir une solution à la hauteur de la situation et c’est la raison pour laquelle j’en appelle aux autorités compétentes afin qu’elles contribuent à une meilleure répartition des migrants sur le territoire national et organisent l’accueil des migrants de façon structurée, par la création d’un certain nombre de cités humanitaires.

C’est notamment ce que l’État doit envisager concernant Paris et l’Ile-de-France, comme l’a proposé la Maire de Paris, en initiant la création de plusieurs lieux, répartis sur le territoire du Grand Paris, et à même d’accueillir les migrants pour une période déterminée et limitée, permettant un accompagnement individualisé avant une poursuite de leur parcours dans le cadre des lois et textes en vigueur.

C’est aujourd’hui une nécessité pour s’inscrire dans le respect de la dignité de ces personnes vulnérables, permettre à nos quartiers de retrouver leur quiétude et incarner les valeurs de solidarité qui nous sont chères.